Motobécane AV92

L’AV92 à son arrivée…

Hello,
Voilà, je muris ce projet depuis quelques années déjà, il attendait sagement son tour.
J’avais repéré une épave de mob dans le 62, et la solidarité entre les membres de forums s’est organisée pour me la récupérer, et j’ai pu quelques semaines plus tard la rapatrier dans ma belle Aube…
Les échanges ici
Oui vous avez bien vu, cela date de 2016…
Voici l’annonce de l’époque, j’ose à peine imaginer à quel prix je l’aurais espérée aujourd’hui…

Quelques semaines après (encore merci à Mathusalem), la belle (enfin presque) est dans ma C5, puis dans mon atelier. Elle est datée de fin octobre 1970.

l se trouve que dans un lot, j’avais récupéré la même machine, mais dont le réservoir était complètement pourri, et dont le cadre est parti à la ferraille.
Je pensais donc de deux, en faire une.
La seconde était de même époque, mais avait la fourche renforcée, et le phare luxor 140, sans optique.
Des deux, je n’avais pas non plus les caches latéraux.
Au fur et à mesure, j’ai pu glaner ça et là les pièces manquantes.
J’ai aujourd’hui la machine complète, deux moteurs dont un incomplet, deux boites relais (il y en avait aussi d’autres dans le lot de la seconde).
Elle est de couleur orange Tango, le premier orange foncé.
La robe n’est pas nickel, il y a des pocs un peu partout, mais est acceptable, et restera dans son jus. Juste quelques retouches.
Juste je ne sais pas encore quelle fourche je vais lui mettre… la fourche simple, la fourche renforcée ? le dilemme est grand ! D’autant que j’ai toutes les pièces pour les deux, y compris les roues, rondes pour la simples, à chapeau de gendarme pour la renforcée…
Il faudra juste changer le pont et les tringles de garde boue chromées de la simple, mais rouillées…
Ah non, pas toutes, il me manque la selle…
Bref, ça mérite encore réflexion
Le réservoir n’est pas rouillé, juste quelques traces de gras ça et là.
Avec quoi vous le nettoieriez vous ? sachant qu’il ne faut pas agresser le vernis…

Allez, quelques photos:
Le cadre:

La boite relais a bien mangé, le pignon est rogné, et de l’huile suite de partout…

Vue d’ensemble, et détail des pièces:

Déjà, un bon nettoyage s’impose…
Pour les démarches administratives, j’ai la carte grise depuis quelque temps déjà, du temps où c’était totalement gratuit…
Suite au prochain épisode, je ne suis pas pressé sur ce projet, encore pas mal de travaux dans la maison…

Surprise dans l’atelier ce soir, un frelon au mois de février…
Faut dire que cela fait trois jours qu’il fait entre 18 et 20°c, ça doit réveiller la nature… Mais bon, pas dans mon atelier !!

Le cadre est mis à nu, nettoyage du réservoir au kerdane, le mieux qu’on puisse dire est que ce réservoir est particulièrement sain, et ne mérite pas de traitement, ça change…

La fourche d’origine parait saine, il faudra voir au démontage.
Le phare est à reprendre, ça va, il me reste un peu de Hammerite blanc brillant en bombe, c’est la couleur qui lui faut…

Le souci est le pont de garde boue chromé, qui est complètement rouillé et pas rattrapable.
Je pensais à tort que tous les ponts chromés étaient identiques, et ben non, là on est en 18″ et le pont est plus grand de plus de 3CM…
Je ne sais pas s’il sera simple d’en retrouver un…

Aujourd’hui, démontage de la fourche pour inspection et inventaire.
Après nettoyage, tout est parfaitement en état.

Bilan, les plongeurs seront à rezinguer, et les coupelles de tête de fourche, spécifiques (plates), aussi.

J’ai trouvé dans mon bazar atelier des tringles en état et de bonne longueur, juste le galbe qui est différent, presque carré sur la 92, rond sur les nouveaux.

On trouve des ponts de fourche chromés en reproduction, 32.5 Cm contre 33.5 pour la 92. Je ne pense pas qu’un centimètre en moins soit gênant, mais je crains que le galbe soit lui aussi arrondi, et donc serait plus chiant difficile à reformer…

Hier soir, démontage de la fourche dite renforcée, pour voir son état.
Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle ne manque pas de graisse !…

Pas moyen de démonter l’écrou de bas de fourche, et il manquait le second.
Vu la quantité de graisse retrouvée, il n »y a aucune raison que les bagues soient abimées. Elles resteront donc en place.

Après un bon nettoyage, le bilan est plutôt positif. Un cache a une petite bosse, les fourreaux sont à rezinguer, mais elle est franchement en meilleur état de peinture que l’autre fourche.

Un petit coup de polish sur les fourches:

Avantages de la fourche simple:
– Complète, à un élément pret (le pont chromé de garde boue)
– Plus de conformité avec la version de la machine
– Peinture plus abimée, mais en adéquation avec le cadre

Inconvénients de la fourche simple:
– Retrouver un pont de garde boue chromer, ou faire rechromer celui-ci
– Repeindre le phare blanc
– Reformer les tringles de garde boue
– Rayonnage des deux roues pour mettre les cerclages ronds.

Avantages de la fourche renforcée:
– Peinture en bon état
– Toutes les pièces sont présentes et prêtes à monter
– Pas de rayonnage à prévoir
– Pas de peinture à prévoir

Inconvénients de la fourche renforcée:
– Peinture un peu plus « fraiche », moins de pocs que le cadre
– Montage moins rare, donc moins value à prévoir en cas de revente, (plus subjectif qu’autre chose)
– Sentiment de trahir la version d’origine de la machine
C’est tout ?

Voilà, j’en suis là, pas de décision prise…
Je me laisse un peu de temps, je vais attaquer les autres pièces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *