Motobécane 51 SUper Red

C’était la mob de mon copain Bruno, Nono, avec qui on accompagnait la Banane, le Nunu et les Poy au bal, et autres 400 coups…
Moi j’avais ma 68 qui avait déjà une bonne vingtaine d’années, fièrement repeinte en bleu France à la bombe sur le trottoir, la Banane avait sa Flandria amphibie (!), le Nunu sa 102 et Nono avait sa 51 toute neuve, que ses parents lui avaient payé en se saignant à blanc.
Une 51 Red Rouge transparent, avec un biplace et un rétro chromé… Elle était magnifique, il la bichonnait et la surveillait du coin de l’œil quand il venait avec au collège…
Elle marchait du feu de dieu avec son Av10, et avant que j’ai ma mob, il me tractait en vélo…
On en a fait des Km ensemble Nono et moi, lui avec sa rouge, moi avec ma bleue…
Puis est venu le temps des 4 roues, j’ai remisé ma bleue, la Red aussi, mais elle a été volée quelques semaines après, avec le casque Nolan assorti…
Elle n’a jamais été retrouvée.
Depuis que l’infection de la Tobecmania me tourmente, l’idée de retrouver cette Red, ou sa sœurette, me prenait la tête, c’était devenu une obsession…
Après avoir loupé plusieurs annonces, refusé certaines offres totalement déraisonnables, j’ai enfin trouvé ma Red, plusieurs années après le début de mes recherches.
Elle n’était pas très loin, à une centaine de Km, et à un prix presque normal.
Difficile de faire mieux pour moins cher…
Alors oui, elle a vécu, peut être plusieurs vies, mais le cadre est sain, le réservoir à peu près exempt de rouille, et c’est une Vraie RED Rouge transparent 1 ère version.
Car l’idée germait et faisait son nid, ne trouvant pas, de récupérer une 51 lambda, même MBK, et d’en faire une copie de Red. Ce ne sera pas nécessaire.

Voici quelques photos:

Ce qu’on peut remarquer d’un premier coup d’œil:

  • La peinture a vécu, sera peut-être à refaire, mais pas sur
  • Il manque un carter, et le cache variateur chromé
  • Il manque le compteur, le câble et le capteur.
  • La selle n’est pas la bonne
  • Le garde boue arrière a été coupé et le support de feu caoutchouc est absent
  • Le porte bagage est fêlé
  • Le pédalier et les pédales sont manquantes
  • La béquille d’origine est absente
  • Le verre de phare est à remplacer
  • Le moteur est complet et fonctionnel, à réviser
  • La boite à outils est présente, ainsi que son écrou plastique M, mais crème (devrait être noir ?)
  • Les cocottes sont d’origine et en bon état, manquent juste les autocollants M
  • La jauge du bouchon de réservoir est cassée
  • Le réservoir n’est que légèrement oxydé et n’est pas sale
  • Les roues sont en bon état, apparemment pas voilées
  • Le cache allumage est absent
  • La fourche et les suspensions sont en bon état.

Voilà ce qu’on peut en dire pour le moment.
Le projet n’est pas pour tout de suite, il va falloir tranquillement rassembler les pièces, et le budget qui va avec…

J’ai trouvé (ou on m’a trouvé 😉 ):
– Le compteur
– Le support caoutchouc du feu
– Les pédales
– Le pédalier (si c’est le même que les 50)
– L’optique de phare, reste à trouver l’interrupteur, en noir ça devrait se trouver.

3 réflexions au sujet de « Motobécane 51 SUper Red »


  1. Salut Yves, je suis content que tu aie retrouvé une 51 Super Red et ça me fait énormément plaisir que tu parles de moi, de la banane, de nunu et des poys. Que de virées en mob, que de souvenirs, tu sais que c’est moi qui ai eu la première 51 Super Red dans le coin. Elle venait juste de sortir, et comme tu le dis si bien , mes parents se sont saignés a blanc pour me l’acheter.
    Je me vois encore revenir de Verdun avec cette bécane le jour où je suis allé été la chercher avec mon père.
    C’est vraiment dommage qu’on me l’aie volée, je sais que je ne la retrouverais jamais, mais bon maintenant que tu en as trouvé une, je sais que je l’essayerais un jour, comme au bon vieux temps.
    C’est très bien cette passion que tu as pour les mobs, c’est même génial. Surtout continue, il faudra que tu me fasses essayer toutes les mobs qui fonctionnent et plus particulièrement la Super Red, je sais que tu arriveras a la remettre en l’état.

    Bruno ou nono, comme tu veux…


    1. Hello mon Nono,
      Oui je sais combien elle t’était précieuse, et c’est bien en souvenir de nos virées diurnes ou nocturnes que j’ai eu envie de retrouver cette mob.
      Rien que d’y repenser, Les Scorpions, AC/DC, les bals, les binouzes qui se barraient de l’emballage, les disques frisbees, les omelettes chez la Banane, les retours aléatoires… Et ramener Sylvie sur ma bleue… On pourrait continuer des heures ! Que de bonheur passé ensemble sur nos machines !
      Elle est là maintenant la Red, je prendrais sans doute du temps pour lui rendre sa parure, mais c’est certain que tu pourras l’essayer, celle ci en particulier et les autres si tu le souhaites, c’est mon vœu le plus cher !
      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.